La Mouette remporte le Grand Prix 2023!

Samedi 10 juin, le jury du Prix FSSTA a décerné son Grand Prix au spectacle Mission Florimont de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, présenté par La Mouette de Saint-Aubin-Sauges, dans une mise en scène par Yannick Merlin. Au palmarès de ce concours d’art dramatique organisé par la Fédération Suisse des Sociétés Théâtrales d’Amateurs (FSSTA), on trouve également au 2e rang Les Bâtisseurs d’Empire ou le Schmürz de Boris Vian par le Théâtre Sans Gage de Saignelégier, et à la 3e place Chat en poche de Georges Feydeau par le Théâtre de Vernier. 

Après deux jours de représentations au Théâtre de Colombier (NE) à un rythme effréné, dans une ambiance emplie de rires et d’amitié, devant un public venu très nombreux parfois de bien loin, le jury du concours présidé par le comédien et metteur en scène Matthieu Béguelin a rendu son palmarès lors de la cérémonie de clôture.

Les six juré·es ont choisi de récompenser par le Grand Prix les comédiens et les comédiennes de la société théâtrale La Mouette pour l’audace du choix de la pièce, l’étincelance de la mise en scène et la générosité burlesque des interprètes. Mission Florimont de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, est une hilarante épopée anachronique bourrées de références désopilantes. Dans une brillante mise en scène de Yannick Merlin, la joyeuse équipe de La Mouette a offert un spectacle au rythme parfaitement maîtrisé dans une qualité de jeu particulièrement saluée par le jury chez qui elle a fait l’unanimité.
Lauréat du 2e Prix, le Théâtre Sans Gage de Saignelégier présentait Les Bâtisseurs d’Empire ou le Schmürt de Boris Vian dans une mise en scène d’André Schaffter, une œuvre poignante, drôle et poétique dont l’auteur ne livre pas les clés et dont l’interprétation est malicieusement laissée à chaque histoire de vie. La troupe s’est vue récompensée pour la prise de risque, la superbe cohérence esthétique et la force d’un rôle sans paroles.
Enfin, le jury a décerné le 3e Prix au Théâtre de Vernier qui interprétait Chat en Poche de Georges Feydeau dans une mise en scène de Brigitte Raul, un classique plein de quiproquos et de situations cocasses que le public aime à retrouver. Le jury a souligné la cohésion et la solidité dans le jeu, la recherche esthétique dans le décor et les costumes et la belle utilisation de l’espace.
Le jury a tenu à relever la formidable qualité générale des cinq spectacles en lice pour cette finale, qui ont tous été parfaitement donnés avec des temps de préparation qui constituent un véritable de défi. Quant aux troupes finalistes, elles ont souligné l’excellence de l’accueil et des moyens techniques mis à leur disposition durant les deux jours de la manifestation qui se déroulait dans ce magnifique écrin que constitue le Théâtre de Colombier.
Nouveauté cette année, le Prix de la technique, décerné par l’équipe technique du Prix FSSTA dont la réputation de précision et d’exigence tout en faisant preuve de bienveillance n’est plus à faire à l’équipe la mieux organisée et la plus sympathique, est revenu à La Mouette également. 

Composition du jury:
Matthieu Béguelin, comédien et metteur en scène – Président du jury
Naty Jane, chanteuse
Yves Robert, auteur de théâtre
Natacha Astuto Laubscher, FSSTA, présidente
Valérie Schlup, FSSTA, déléguée VD
Sylvain Marti, FSSTA, délégué FR

Crédits photos: Michel Préperier, Geneviève Auroi-Jaggi.

Le Théâtre du Grime remporte le Grand Prix 2022

Samedi 18 juin, le jury du Prix FSSTA a décerné son Grand Prix au spectacle Topaze de Marcel Pagnol présenté par le Théâtre du Grime, venu du Valais. Au palmarès de ce concours d’art dramatique organisé par la Fédération Suisse des Sociétés Théâtrales d’Amateurs (FSSTA), on trouve également au 2e rang Pacamambo de Wajdi Mouawad par Les Électrons Libre de Bienne, et à la 3e place Les Bonobos de Laurent Baffie par la compagnie neuchâteloise Le Poulailler. 

Après deux jours de représentations au Théâtre de Colombier (NE) à un rythme effréné, dans une ambiance pleine de joie et devant un public venu très nombreux malgré une météo écrasante, le jury du concours présidé par la musicienne Phanee de Pool a rendu son palmarès lors de la cérémonie de clôture.

Les six juré.es ont choisi de récompenser par le Grand Prix les comédiens et les comédiennes du Théâtre du Grime, pour la justesse de l’interprétation, la pertinence de la distribution et l’esthétique de la scénographie. Topaze de Marcel Pagnol est un classique  intemporel, un peu impertinent, drôle et même surprenant au fur et à mesure que l’histoire de ce modeste professeur au départ trop honnête évolue. Mise en scène par Olivier Albasini, la solide équipe de Grimisuat en Valais a offert un spectacle coloré au rythme maîtrisé, qui a fait l’unanimité. 
Lauréate du 2e Prix, la compagnie Les Électrons Libres de Bienne présentait Pacamambo de Wajdi Mouawad dans une mise en scène de Claudia Nuara, un conte poétique où tout ce qui s’y passe peut être terrible, mais irrépressiblement humain. Révoltée par la mort de sa grand-mère, la petite Julie n’entend pas se laisser faire, elle s’enferme à la cave et apprivoise sa peine en allant dire à la mort sa façon de penser. La troupe s’est vue récompensée pour la beauté de l’univers crée, l’intelligence de la scénographie et la poésie du jeu.
Enfin, le jury a décerné le 3e Prix à la troupe neuchâteloise Le Poulailler de Savagnier qui interprétait Les Bonobos de Laurent Baffie dans une mise en scène de Marie-France Amiguet, une comédie pimentée qui raconte l’histoire comique de trois amis d’enfance, dont l’un est aveugle, l’autre sourd et le troisième muet, qui décident de se faire passer pour des non-handicapés par de drôles de procédés afin de rencontrer les femmes de leur vie. Le jury a souligné la maîtrise des exigences techniques, l’adéquation de la distribution et l’audace du propos

Le jury a tenu à relever la formidable qualité générale des six spectacles en lice pour cette finale, qui ont tous été parfaitement donnés avec des temps de préparation qui constituent un véritable de défi. Quant aux troupes finalistes, elles ont souligné l’excellence de l’accueil et des moyens techniques mis à leur disposition durant les deux jours de la manifestation qui se déroulait dans ce magnifique écrin que constitue le Théâtre de Colombier.

La présidente de la FSSTA, Natacha Astuto Laubscher, a d’ailleurs mis en exergue dans son discours de clôture le soutien apporté par les autorités de la commune de Milvignes. Le comité d’organisation se réjouit d’ores et déjà de l’édition 2023.

Composition du jury:
Phanee de Pool, musicienne – Présidente du jury
Guy Bochud, comédien, metteur en scène et auteur
Faustine Brenier, maquilleuse, costumière et éclairagiste
Natacha Astuto, FSSTA, présidente
Matthieu Fragnière, FSSTA, délégué FR
Sylvain Marti, FSSTA, délégué FR

Crédits photos: Michel Préperier, Dominique Frank, Herbert Schweizer, Pauline Falik.

Prix FSSTA 2019 – Palmarès

Samedi 22 juin, le jury du Prix FSSTA a décerné son Grand Prix au spectacle Théâtrogrammes de Jean-Paul Alègre présenté par le Théâtre de la Tournelle (Orbe). Au palmarès de ce concours d’art dramatique organisé par la Fédération Suisse des Sociétés Théâtrales d’Amateurs (FSSTA), nous trouvons encore au 2e rang Famille d’artistes de Kostzer et Arias par la Compagnie du Vide-Poche (Lausanne), et à la 3e place Un petit Jeu sans conséquence de Dell et Sibleyras par le Théâtre Volte-Face (Saint-Imier).

Présidé par le comédien et metteur en scène Noël Antonini, le jury du concours a voulu récompenser les comédiennes de La Tournelle et leur metteure en scène Doris Naclerio par le Grand Prix FSSTA, pour la beauté et la précision particulières de la mise en scène, la qualité du jeu et la créativité dans le projet. Théâtrogrammes de Jean-Paul Alègre est une fresque composée de saynètes mettant en scène l’univers du théâtre avec malice et fantaisie, jeux de langage et jeux de scène, entrecoupés d’aphorismes loufoques, qui s’effacent aussi parfois pour offrir le plateau à des êtres poignants.

Lauréate du 2e Prix, la Compagnie du Vide-Poche (Lausanne) présentait Famille d’artistes de Kado Kostzer et Alfredo Arias dans une mise en scène de Sofia Verdon; marginaux incompris, prêts à tout pour leur art, les Finochietto essaient, entre folie et fantaisie, de pénétrer au coeur de l’humain, à eux s’opposent l’ordre et la consommation par le biais d’un fonctionnaire municipal inflexible, qui a pour mission de les expulser de leur appartement. La troupe s’est vue récompensée pour le choix ambitieux de la pièce, la qualité de l’interprétation, et l’univers prenant offert par la mise en scène. 
Enfin, le jury a décerné le 3e Prix à la troupe du Théâtre Volte-Face de Saint-Imier qui interprétait Un petit Jeu sans conséquence, des auteurs Jean Dell et Gérald Sibleyras dans une mise en scène de Nathalie Sandoz, une pièce où au cours d’une réunion entre amis, par provocation, un couple va feindre sa séparation, un jeu drôle au départ qui finit par s’avérer un jeu dangereux. Le jury a souligné la qualité de l’interprétation, l’originalité de la scénographie et la créativité de la mise en scène.

Globalement, le jury s’est plu à relever la qualité générale des six spectacles en lice pour cette finale. Quant aux troupes finalistes, elles ont souligné l’excellence de l’accueil et des moyens techniques mis à leur disposition durant les deux jours de la manifestation qui se déroulait dans ce magnifique écrin que constitue le Théâtre de Colombier. La présidente de la FSSTA, Natacha Astuto Laubscher, a d’ailleurs mis en exergue dans son discours de clôture le soutien apporté par les autorités de la commune de Milvignes et la coordinatrice du Théâtre de Colombier, Valéria Aubert.

La présidente de la FSSTA, Natacha Astuto Laubscher, a d’ailleurs mis en exergue dans son discours de clôture le soutien apporté par les autorités de la commune de Milvignes. Le comité d’organisation se réjouit d’ores et déjà de l’édition 2023.

Composition du jury:
Noël Antonini, comédien et metteur en scène – Président du jury
Coralie Garcia, comédienne
Joëlle Romain, animatrice radio
Natacha Astuto, FSSTA, présidente
Pascal Chevrier, FSSTA, délégué VS
Matthieu Fragnière, FSSTA, délégué FR

Crédit photos: Michel Préperier, Jacques Cornu, Greg Narbel, Damien Berney. 

Prix FSSTA 2018 – Palmarès

Grand Prix FSSTA

“Envers et Contre Tous” de Yves Moret par La Troupe du Vieux Pressoir, mise en scène de Yves Moret. Pour la créativité du projet, la qualité du jeu des comédiennes et des comédiens, et la beauté de la scénographie.

Deuxième Prix

“Hier est un Autre Jour” de Sylvain Meyniac et Jean-François Cros par la Troupe Théâtrale de Trélex, mise en scène de Emmanuelle Gabard. Pour la qualité du jeu et de la mise en scène.

Troisième Prix

“Le Prénom” de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Pattelière par Zoo Théâtre, mise en scène de Mirko Bacchini. Pour l’homogénéité de la distribution et la qualité du jeu.

Bravo aux vainqueurs et aux six troupes pour leur magnifique travail!

A l’année prochaine.

Compositoin du jury:
Dunia Miralles, écrivaine, metteure en scène et parolière – Présidente du jury
Dominique Dardant, éclairagiste
Jacques Matthey, producteur et réalisateur
Natacha Astuto Laubscher, FSSTA, présidente
Valérie Fonjallaz, FSSTA, déléguée Vaud
Matthieu Fragnière, FSSTA, délégué Fribourg

Crédit photos: Jean-Pierre Durieux

Prix FSSTA 2017 – Palmarès

Grand Prix

La Catillon (Gruyères) avec Lebensraum (Espace vital) de Israël Horovitz, mise en scène de Sylviane Tille. Pour l’extraordinaire créativité, la prise de risque et la formidable inventivité visuelle.

Deuxième Prix

Les Perd-Vers (Attalens) avec Le Repas des Fauves de Vahé Katcha, mise en scène de Guy Delafontaine. Pour la qualité de la distribution, du sens du détail et de la cohérence de l’ensemble.

Troisième Prix

Les Jars Noirs (Epalinges) avec Nos femmes de Eric Assous, mise en scène de Gianni Notaro. Pour la générosité et la qualité de la direction d’acteurs.

Composition du jury:
Lilian Lloyd, Auteur, metteur en scène, comédien et compositeur – Président du jury
Valéria Aubert, Coordinatrice du Théâtre de Colombier
David Lack, Musicien, arrangeur et directeur de groupes vocaux
Natacha Astuto, FSSTA, présidente
Michela Caso, FSSTA, déléguée Fribourg
Jean-Pierre Durieux, FSSTA, secrétaire général

Crédit photos: Jean-Pierre Durieux