Depuis mi-janvier, les répétitions s’enchaînent, les personnages se dessinent et nos nuits se raccourcissent… 


 

C’est un réel plaisir de travailler avec Martine Paschoud, notre metteur en scène : une femme débordante d'énergie et de créativité !

 

    

 

Malheureusement, notre enthousiasme est retombé le temps de quelques jours : le départ de notre compère Olivier nous a tous chamboulé, bien que nous comprenions parfaitement ses motivations.

Nous souhaitons à Olivier qu’il s’épanouisse dans tous ses projets à venir.

 


 

" Ce n’est pas tout, il faut maintenant trouver un remplaçant … "

Ce fut un passage stressant pour la troupe et qui a également eu pour effet de raccourcir un peu plus les nuits de notre présidente. Mais nous avons fini par trouver, on ne sait par quel miracle, une perle : il s’appelle Daniel.

Soit le bienvenu Daniel !

C’est un vent nouveau qui souffle au sein du Carlaton et qui nous amène de la fraîcheur. Ces premières répétitions avec Daniel nous ont à tous donné du punch. Disons, qu’il a tout de suite compris comment nous fonctionnions : pendant les répéts et surtout après les répéts…  Alors santé et vive le Carlaton.