Les origines de la troupe Zoo-Théâtre

Tout commence entre deux voisines et amies qui partagent la

même passion, la comédie. Vu leur expérience collégienne et

ayant suivi des cours divers, elles décident de fonder leur propre

troupe de théâtre. Elles recrutent les comédiens par une

annonce dans le journal avec pour critère cette même passion

et l’envie de participer à cette merveilleuse aventure. Zoo-

Théâtre a vu le jour le 3 mars 1997 et devient aussi membre de

l’Union des sociétés locales d’Ecublens. Elle fait également partie de la

Fédération suisse de théâtre amateur (FSSTA)

Drôle de nom... Zoo-Théâtre?

Pourquoi ce nom, tout simplement parce que nous faisons partie du règne animal

et qu’à travers nos attitudes, notre physique ou nos mimiques, c’est souvent

à un animal que nous ressemblons. De plus, si l’on tient compte du fait que les

membres de cette troupe sont des «bêtes de scène», alors tout s’explique!

Les membres de la troupe

Zoo-Théâtre est une troupe composée d’amateurs qui ont tous une expérience

exercée à différents niveaux. Les comédiens ont tous un point commun, la passion

du théâtre et de sa réalisation, puisque tout est assumé par les membres eux-mêmes,

autant les costumes, les décors que la promotion et l’organisation des

représentations. La troupe a par contre délégué la mise en scène à un professionnel

ainsi les acteurs profitent de la transmission de techniques théâtrales

afin de parfaire leur jeu.

Passé, présent et avenir

 

1998

  Diable d’homme de Robert Lamoureux  

1999

 

Pyjama pour sixde Marc Camoletti  

2000


                                                           La paix chez soi de Georges Courteline

et

 Léonie est en avance ou le mal joli de Georges Feydeau 

 

2001

L'école des pères de Jean Anouilh

et

Une demande en mariage d'Anton Tchekhov

Cette dernière pièce a été sélectionnée par la FSSTA (Fédération suisse des sociétés

de théâtre amateur) pour représenter la Suisse romande lors de la biennale

suisse du théâtre amateur de Thoune en 2002. Elle fut aussi jouée en 2003 lors du

congrès annuel de la FSTA à La Tour-de-Peilz, dans un parallèle délirant avec une

version de cette même oeuvre en patois tessinois.  

 

Après une courte pause , la troupe s'est renouvelée en

2007

 L’Ours d’Anton Tchekhov 

et 

Oiseau de malheur d' Eric Stauffacher.

Ces deux comédies ont été jouées 14 fois au quatre coins du canton de Vaud et en Valais.

  2009

Un air de famillede Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui. 

Cette pièce a été jouée 18 fois, dont 4 représentation en décors naturel au Café  du Conservatoire à Lausanne.

  2010

Les Belles-soeurs d'Eric Assous.

Cette comédie a rencontré un grand succès au cours de nos 17 représentations en Suisse Romande. Elle a été sélectionnée par le Festival La Tour en Scène à la Tour-de-Peilz le 15  avril 2011,  et encore par le Festival Côté cour côté Loire à Cheverny en France le 22 juillet 2011.

Note critique du jury de La Tour en Scène (composé de professionnels du théâtre):

"Le jury a été partagé par le choix de la pièce - par son style plutôt. Pour les uns, ils est trop "boulevardier" et donc peu intéressant, pour les autres au contraire, il s'inscrit dans la mouvance de ces comédies satyriques comme en écrivent notamment le tandem Jaoui/Bacri. Par contre tout le monde reconnaît que les comédiens assument leur choix jusqu'au bout et qu'ils servent très bien ce texte. Ils ont du plaisir et en donnent. Ils s'écoutent. Le spectacle est dynamique et rythmé - on ne s'ennuie pas un instant."

(Photos: http://www.belgo-suisse.com/index.php?album=zootheatre07)

2012 

Piège pour un homme seul de Robert Thomas (adaptée et rénovée par Eric Stauffacher)

Cette comédie policière haletante a été jouée 15 fois, comme d'habitude au quatre coins du canton. Elle a au surplus été sélectionnée pour le festival de théâtre amateur de Chisaz où elle a concouru en septembre 2012.

2013 

La troupe revient aux comédie drôles et féroces en montant , pour 2014, la pièce de Jean Dell et Gérald Sibleyras: Un petit jeu sans conséquence. (cf la rubrique spectacle)